Vendre un bien immobilier en France

L'acteur essentiel d'une transaction de ce type est le notaire. Il s'occupe de réunir et rédiger tous les éléments et doit obligatoirement être présent lors de la vente d'un logement.

Fixer son prix

Avant de vendre votre logement, il faut déjà y fixer son prix. Il est très important de ne pas proposer un prix trop élevé, car personne n'y répondra favorablement, ou tout au plus quelques agences en manque de mandats. Si vous voulez que la vente se fasse rapidement, fixez un prix « normal », correspondant au marché. Le plus simple est de comparer votre bien aux annonces similaires paraissant dans les agences, la presse ou sur internet. Vous aurez vite un ordre d'idées de la valeur de celui-ci. N'oubliez pas enfin d'accorder une marge de négociation qui vous permettra de connaître les limites financières en dessous desquelles vous ne souhaitez pas vendre.
Dans le cas où vous vendez un logement qui a été construit il y a moins de cinq ans, vous êtes assujettis à la TVA immobilière, ce qui peut considérablement changer la donne !

Passer mon annonce

Nous proposons ici une liste d'agences immobilières communautaires, ou de particuliers ayant une orientation juive. Si vous souhaitez faire affaire avec une personne de la communauté, notre plateforme en est le meilleur outil !
Le but du jeu est, quand on passe une annonce, de donner envie au lecteur de vous contacter et de visiter votre logement. Evitez de vouloir trop en faire afin de donner à votre annonce toute sa crédibilité, mais n'oubliez cependant pas de mettre en valeur votre bien.
Des informations telles que le type d'immeuble, la superficie du bien, l'emplacement, l'étage, les services annexes… sont évidemment inévitablement à insérer dans votre annonce.
Si vous avez la possibilité de joindre quelques photos, l'impact en sera que plus percutant, pensez également à afficher un plan de la distribution de votre logement.

Faire visiter

N'oubliez pas de soigner l'état de votre logement avant qu'un visiteur ne s'y introduise. Pour des raisons pratiques, vous pouvez effectuer des visites multiples.
Afin de ne rien oublier, nous vous conseillons également de préparer un petit dossier où vous stipulez tous les éléments dont vous désirez faire part, et également les réponses à des questions attendues (les charges, les impôts, l'environnement…). En laissant ce dossier à vos visiteurs, vous leur montrerez votre sérieux, ils garderont donc une bonne image de vous, et donc de votre bien !
Restez ouvert à toute proposition, soyez disponible et à l'écoute des attentes de vos visiteurs. Si on vous formule une offre, même si elle vous parait inférieure à votre limite, cela veut dire que votre interlocuteur est intéressé.
De la même manière, vous pouvez inclure des équipements (cuisine, meubles…) dans la négociation.

La signature du compromis de vente

Une fois la négociation achevée, rester l'étape de la concrétisation : la signature du compromis de vente sous l'autorité d'un notaire. N'ayez crainte quant au choix de ce dernier, les tarifs des notaires sont tous les mêmes, et ils sont pris en charge par l'acquéreur.
Vous pouvez également signer ce compromis sous seing privé, c'est-à-dire uniquement entre l'acquéreur et vous. Il faut au minimum quatre exemplaires : un pour vous, un pour l'acquéreur, un pour le notaire chargé de la transaction, et un à envoyer par lettre recommandée avec AR, date où débutera la période de rétractation, de 7 jours.
L'acquéreur vous remet également, lors de la signature, un chèque de 10% du montant de la vente, à l'ordre du notaire (il ne peut le faire à votre nom, même si le compromis est signé sous seing privé).

Les diagnostics

Un dossier comportant tous les diagnostics obligatoires doit être remis le jour de la signature du compromis de vente. Il s'agit d'établir la surface Carrez, la présence d'amiante (si le permis de construire de l'immeuble est antérieur au 1er juillet 1997), de termites, de plomb (pour les immeubles construits avant 1948), de connaître la performance énergétique, les risques technologies et naturels, et le gaz (si l'installation a été faite il y a plus de 15 ans).
Les diagnostics doivent être pris en charge par le vendeur. Une seule société agréée peut généralement assurer l'ensemble du dossier.

La signature finale

A cette date, l'acquéreur vous remet un chèque du montant total de la transaction. Il s'agit généralement d'un chèque de banque, mais dans tous les cas le notaire s'assure que le compte est capable d'être débité de ce montant.
Si vous avez négocié du matériel en vente séparée, ne les mentionnez pas devant le notaire. Il s'agit d'une transaction complètement différente, car il ne s'agit pas d'un bien immobilier mais d'un bien mobilier (pas de frais de notaire).
Je diffuse mon annonce
Passez toutes vos annonces gratuitement !
Agences immobiliŤres
Eiferman PropertiesEiferman Properties
IsraŽl - Jerusalem
18 annonces

voir l'agence
DC InvestDC Invest
IsraŽl - Jerusalem
11 annonces

voir l'agence
La villa immobilierLa villa immobilier
IsraŽl - Ra'anana
3 annonces

voir l'agence